La Baule devient Champion de France division 1

en battant en finale le club organisateur de Laxou sur le score de 6 à 2.

Podium-ChampiondeFranceD1

La première séance était favorable aux Baulois malgré une bonne résistance des Laxoviens. Pierre Soumagne ne cédait que 46 à 50 en 45 reprises face à Jean-Paul de Bruijn et Matthieu Franck s’inclinait 42 à 50 en 44 reprises contre Arnaud Motton.

Dès lors, le contrat de Laxou devenait compliqué mais pas irréalisable puisque le déficit de carambolages ne s’élevait alors que de 12 points… Mais Martin Horn et Jef Philipoom devaient s’imposer face à Frédéric Caudron et Jérémy Bury.

Philipoom réalisait son contrat face à Jérémy Bury mais Frédéric Caudron ne baissait pas la garde face à Martin Horn et c’est le Belge qui apporte la délivrance à sa formation en dominant l ‘Allemand 50 à 41 en 33 reprises. Le match entre Philipoom et Bury est arrêté à 41 à 28 en 26 reprises en faveur du Belge.

La Baule et son Président joueur Joël Switala succède au Cetsi Morangis. La moyenne du nouveau Champion sur la finale est de 1,203 contre 1,141 à Laxou.

En demi-finale, les Baulois n’ont eu aucun mal à s’imposer contre une formation de Rouen décimée par l’absence de ses trois étrangers sur lia marque de 8 à 0.

Arnaud Motton bat Yann Fontaine 50 à 29 en 49, JPdB domine Vincent Bataille 50 à 21 en 38, Jérémy Bury bat Vincent Facquet 50 à 31 en 31 et Frédéric Caudron dispose de Mikaël Devogelaere 50 à 21 en 19 : résultat 1,460 pour La Baule et 0,745 pour Rouen.

L’autre demi-finale est plus accrochée entre Laxou et Andernos et se solde par un match nul 4 partout.

Francis Connesson donne l’avantage à Andernos 50 à 41 en 37 contre Matthieu Franck mais Pierre Soumagne domine facilement Jérôme Barbeillon 50 à 30 en 32. A la pause, 2 partout et +11 aux caramboles pour les locaux.

Ensuite, Nikos Polychronopoulos n’est pas à la hauteur face à Martin Horn. L’Allemand s’impose 50 à 30 en 27 donnant la victoire finale à son équipe et le match entre Roland Forthomme et Jef Philipoom se termine néanmoins en faveur de Forthomme 50 à 46 en 29. Moyenne de Laxou 1,496, moyenne d’Andernos 1,280.

 

En petite finale, Andernos réalise la meilleure rencontre d’équipe à 1,754 face à Rouen avec notamment une série de 17 du Grec contre Devogelaere (50 à 19 en 16) et une bonne partie de Barbeillon à 2,381 contre Bataille.

EquipeLaBaule

Article écrit par Jérémie Picart, sur www.kozoom.com

Laisser un commentaire