Rouen se déplaçait à La Baule aujourd’hui pour le compte de la deuxième journée de championnat de France division 1 poule A.

La première séance opposait les numéros deux et trois de chaque formation et les locaux donnaient le ton en remportant les deux premiers matchs menant ainsi 4/0 à la mi-rencontre.

Jérémy Bury, opposé à Javier Palazon, démarrait fort avec 6-2-4 sur les trois premières reprises puis enchainait, après trois reprises à vide, par 5-0-1-2-3-1 pour mener 24 à 10 en 12 reprises.

Ensuite, de la 16ème à la 26ème reprise, Jérémy Bury marquait 10 fois sur 11 malgré un retour de l’Espagnol 28/34 à la 20ème. Le score final est sans appel 50 à 36 en 26 reprises soit 1,923 pour le Français contre 1,385 pour Palazon.

Sur l’autre table, le match Jean-Paul de Bruijn contre Thierry Roxo est plus accroché. Malgré une course en tête du Néerlandais (27 à 13 en 21), Roxo revient à un point à la 32ème (37 à 38). Mais JPdB réagit immédiatement avec 5-2-2-0-0-3 pour terminer en 38 reprises laissant le Français à 42 points (1,316 contre 1,105).

En deuxième séance, Dick Jaspers rencontrait Frédéric Caudron pour la revanche du Lausanne Billard Masters (victoire de Jaspers) et Mikaël Devogelaere affrontait Vincent Facquet pour une revanche du tournoi de Rouen (victoire de Facquet).

Jaspers démarrait par 11 sur la première reprise et enchaînait avec 0-2-4 pour mener 17 à 4 en 4 reprises. Le Belge répondait illico avec 5-5-5-0-5 entre la 5ème et la 9ème reprise portant le score à 24 à 21 en sa faveur.

Le finish de Jaspers est impressionnant avec 7-3-7-5-1 entre la 13ème et la 17ème reprise, dernière reprise du match.

Malgré 7 points sur la reprise égalisatrice, Caudron est battu par un super Jaspers 50 à 39 en 17 reprises (2,941 contre 2,294).

Jaspers signe sa troisième victoire consécutive contre Caudron après la première journée de Buffalo League et après Lausanne.

Le dernier match entre Devogelaere et Facquet avait donc beaucoup d’intérêt puisque Rouen pouvait encore arracher un match nul en terres bauloises.

Mais Mikaël Devogelaere, malgré les attaches qui le lient à son ancienne équipe, se montre redoutable face à son ex-coéquipier. Une série de 6 à la 10ème permet au néo-Baulois de mener 16 à 8 puis 24 à 15 en 16 reprises. Le score évolue à 34 à 20 en 24, 44 à 27 en 32 et enfin 50 à 29 en 36 reprises (1,389 contre 0,806).

Avec 1,615 de moyenne, La Baule se replace au classement (2ème) en remportant cette rencontre 6 à 2 face à une valeureuse formation normande à 1,342 de moyenne d’équipe. La Baule compte deux points en deux journées contre un pour Rouen.

 

Extrait de l’article de Jérémy Picart sur kozoom.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *