Quelle rencontre à La Baule ce samedi entre les Champions en titre et le promu Colmar !

Le duel de la quatrième journée Groupe A a tenu toutes ses promesses et les recevants s’imposent sur le fil 5 à 3. On ne pourra pas dire que les Lions de Colmar ne font pas le spectacle dans ce groupe où seul Rouen est décroché.

La bagarre pour les deux places qualificatives se jouera probablement entre La Baule, le Cetsi Morangis et Colmar.

Les deux premières surprises ont lieu sur la première session de matchs soit les matchs entre les numéros 3 et les numéros 4 de chaque formation.

Mikaël Devogelaere (7ème français), opposé à Jérôme Riotto (43ème français), est favori : 14 à 6 en 10 après une série de 7 sur l’entame de match pour Devogelaere, 32 à 28 en 20 reprises… les deux joueurs jouent très bien. A la 30ème, le Baulois mène 41 à 36, 47 à 39 en 32 reprises.

Puis Devogelaere marque le pas et Riotto revient et c’est finalement en 39 reprises que le Baulois termine laissant le Colmarien à 47. Qu’à cela ne tienne, les nerfs de Jérémie Riotto tiennent bon et c’est l’égalisation réussie pour 3 : 50 à 50 en 39 reprises soit 1,282 de moyenne.

Le match entre les numéros 3 de chaque équipe, sur le papier, est favorable à Jean-Paul de Bruijn plutôt qu’à Andreas Efler. A la pause, Efler mène 25 à 23 en 21 reprises. Le score évolue à 39 à 37 en 33 reprises puis l’Autrichien accélère en fin de course pour enchainer 4-1-6 et laisser le Néerlandais à 39.

Colmar est en passe de réussir son défi, aller chercher une victoire à La Baule mais pour concrétiser cela, il faut encore prendre un match sur les deux restant à jouer.

Le choc des numéros 1 d’équipe se joue entre Frédéric Caudron et Murat Naci Coklu, celui des numéros 2 entre Jérémy Bury et Dion Nelin.

Le Champion du monde individuel en titre belge prend un léger avantage qui subsistera tout au long de la rencontre : 17 à 13 en 10, 30 à 24 en 20, 46 à 38 en 30… Au final, Caudron s’impose en 32 reprises 50 à 44.

La Baule et Colmar sont alors à égalité 3 partout avant le résultat de Bruijn/Nelin.

Le Français mène 14 à 8 à la 9ème reprise puis sur la suivante, il marque 7 pour atteindre 21 en 10. Le Danois répond illico par une série de 13 qui lui permet de revenir à hauteur 21 partout en 10.

De la 12ème à la 14ème, Bury enchaine 4-4-7 pour atteindre 37 en 14 contre 29 à Nelin qui marque 6 suite à la série de 13.

Une série de 8 de Nelin à la 16ème reprise puis un léger passage à vide de Bury permet au Danois de repasser devant 42 à 38 en 19.

Le Français se reprend vite en enchainant 2-3-4-0-3 pour boucler les 50 points en 24 reprises (meilleure partie de la journée). Dans le même temps, Nelin marque 0-0-1-1-2 et s’arrête à 46.

Quel suspense pour tous les spectateurs présents devant leur écran ou dans les tribunes de La Baule ! L’essentiel est fait pour le leader du groupe, rester en tête quoiqu’il se passe entre le Cetsi Morangis et Rouen.

La Baule a joué à 1,443 contre 1,450 aux Lions colmariens. L’autre match du groupe concernant cette 4ème journée se jouera à Rouen entre les Normands et les Franciliens de Morangis le 14 février prochain.

Article de Jérémie Picart, KOZOOM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *